ahuney

EnglishFrenchGermanSpanish
Miel Ahuney - Faits fascinants sur Apis Mellifera - L'abeille à miel - Miel de Manuka - Miel de Jujubier Sidr - Miel Blanc - Miel de Socotra

Faits fascinants sur Apis Mellifera – L’abeille à miel

Ouvrir un pot de miel brut, c’est comme ouvrir un cadeau de la nature, surtout quand on connaît l’incroyable histoire de sa fabrication par l’abeille, Apis Mellifera en latin. D’ailleurs, le miel est le seul aliment consommé par l’homme qui provient d’un insecte. De plus, une abeille ouvrière moyenne ne produit que 1/2 cuillère à café de miel au cours de sa vie.

Apis Mellifera ou abeille mellifère est originaire d’Europe, d’Asie occidentale et d’Afrique. Elles ont été introduites sur d’autres continents, y compris l’Australie et l’Amérique du Nord, au 17ème siècle. Elles se trouvent maintenant partout dans le monde. Actuellement, il existe 26 sous-espèces reconnues.

Les abeilles dans la mythologie antique

Dans la mythologie, les Grecs et les Romains de l’Antiquité croyaient que les abeilles étaient les servantes des dieux et des déesses.

Dans l’Egypte Antique, on croyait que Ra, le dieu du soleil, avait créé l’abeille à partir de ses larmes. Lorsque les larmes ont touché la terre, elles se sont transformées en abeilles dont on disait qu’elles portaient des messages du ciel.

Les anciens Grecs consultaient plusieurs oracles, le plus important étant celui de Delphes. Le temple de Delphes aurait été entièrement construit par les abeilles. À l’intérieur du temple se trouvait un objet appelé Omphalos, considéré comme la source de la sagesse. Une pierre taillée en forme de ruche et décorée d’images ressemblant à des abeilles. Phythia, la prêtresse en chef de Delphes, s’appelait « l’abeille de Delphes ». Les prêtresses de Grèce étaient appelées reines des abeilles.

Comment les abeilles font du miel

Le quotidien d’une abeille mellifère

Les abeilles se nourrissent de pollen et de nectar récoltés sur les fleurs qu’elles transforment en miel (nectar concentré stocké). Elles utilisent leurs langues pour aspirer le nectar et le stocker dans la partie antérieure du tube digestif, appelée le jabot. Elles collectent le pollen en le brossant sur le corps et sur leurs pattes postérieures dans des structures spéciales appelées paniers à pollen.

Apis Mellifera aiment se nourrir pendant les heures de clarté mais n’apprécient pas les températures extrêmes, les fortes pluies ou les vents forts. Par temps chaud et calme, les abeilles mellifères sont plus actives pour récolter le pollen et le nectar. Alors cherchez-les et vous les verrez se rassembler autour des fleurs, des arbres et des buissons heureuses de vaquer à leurs occupations.

Lorsqu’une abeille butineuse retourne à la ruche, elle transfère le nectar à des abeilles ouvrières plus jeunes qui nourrissent ensuite les autres membres de la ruche ou le transforment en miel pour un stockage à long terme. Elles le font en ajoutant des enzymes au miel, qu’elles stockent dans des cellules ouvertes recouvertes de cire.

La colonie d’abeilles

Les colonies se composent d’une seule reine, de centaines de faux mâles et de 20 000 à 80 000 abeilles ouvrières selon les changements saisonniers. Chaque colonie d’abeilles se compose d’œufs, de larves et de pupes en développement. Une colonie est plus active et à pleine occupation pendant l’été lorsque les ouvrières butinent et stockent le miel pour l’hiver. Ils diminuent en nombre pendant les saisons plus froides.

Chaque caste d’abeilles effectue des tâches spécifiques au sein de la colonie et elle en dépend pour sa survie. Ainsi, alors que les reines sont extrêmement puissantes au sein de leurs sociétés, elles ne peuvent établir de nouvelles colonies sans l’aide de drones et d’ouvrières, qui fournissent la fertilisation, la nourriture et la cire pour construire la ruche. Tous les membres d’une colonie d’abeilles mellifères subissent une métamorphose complète. Du stade d’œuf, de larve et de nymphe avant de devenir adulte.

Les rôles des abeilles mellifères au sein de la colonie

Reines

La reine est le seul membre d’une colonie capable de pondre des œufs fécondés et elle est importante pour établir une forte colonie d’abeilles mellifères. Elle est capable de produire jusqu’à 2 000 œufs en une seule journée. La reine peut vivre jusqu’à cinq ans, mais ne vit généralement que deux à trois ans.

Ouvrières

Les abeilles ouvrières sont entièrement des femelles, mais elles sont incapables de produire des œufs fécondés (stériles en raison de l’inhibition d’une phéromone libérée par la Reine). Les ouvrières sont des membres essentiels des colonies d’abeilles mellifères car elles recherchent du pollen et du nectar. Elle s’occupent des reines, nourrissent les larves, ventilent la ruche, défendent le nid et effectuent d’autres tâches pour préserver la survie de la colonie. La durée de vie moyenne des abeilles ouvrières est d’environ six semaines.

Drones

Les drones, ou abeilles mellifères mâles, n’ont qu’une tâche qui est de féconder les nouvelles reines. Les drones s’accouplent à l’extérieur généralement dans les airs et meurent peu après l’accouplement.

Essaims

L’essaimage d’abeilles domestiques est une partie naturelle d’une colonie en développement et cela se produit lorsque la ruche est surpeuplée. Une vieille reine quitte la ruche avec environ la moitié des ouvrières de la ruche, tandis qu’une nouvelle reine reste dans l’ancienne ruche avec le reste des ouvrières. Les essaims d’abeilles mellifères volent temporairement, puis se regroupent sur les arbustes et les branches d’arbres jusqu’à ce qu’un nouveau site soit localisé par l’abeille éclaireuse. Si jamais vous obtenez un essaim dans votre jardin, contactez votre apiculteur local et il l’enlèvera.

Compétences en chimie et en communication

Les abeilles mellifères sont guidées par l’odeur et le goût. Elles sont liées les uns aux autres par des signaux chimiques qui indiquent la santé de la reine et l’état de la colonie. Chaque ruche a une signature chimique unique que les abeilles utilisent pour se reconnaître et détecter les abeilles envahissantes des autres colonies. Lorsqu’une ouvrière pique un intrus, une phéromone d’alarme est libérée et d’autres abeilles aident à localiser l’ennemi.

Faits amusants sur les abeilles mellifères

  • Les ailes d’une abeille battent 200 fois par minute
  • Les abeilles peuvent voler jusqu’à 24 km/h
  • Une ruche peut produire jusqu’à 45 kg de miel par an
  • Elles ont une forme particulière de communication appelée « danse ». Également connue sous le nom de danse frétillante. Les abeilles communiquent avec les autres membres de la ruche pour leur indiquer les sites d’alimentation et les réserves d’eau.
  • Les abeilles régulent la température de la ruche via des mécanismes de chauffage et de refroidissement de 32 à 35 degrés afin que le couvain se développe normalement.

Il y a tellement de choses que nous pouvons apprendre de l’abeille et beaucoup de choses pour lesquelles nous pouvons être reconnaissants, lorsque nous ouvrons un bocal et que nous dégustons le produit final, une délicieuse portion de miel brut.

Alors n’hésiter plus, découvrez notre sélection de miel cru et achetez le miel de votre choix. Miel Blanc du Kirghizistan à la texture crémeuse et onctueuse, le délicieux miel de Manuka NZ et miel de Rewarewa de Nouvelle-Zélande, idéals pour une cure vitaminé. Les fameux miels de Jujubier, Sidr du Népal, Jujubier Algérie, Jujubier Dubai reconnus pour leurs propriétés antibactériennes et gustatives. Enfin, le légendaire miel de Socotra Yémen, miel rouge sauvage hors du commun pour diabétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping Cart
0
YOUR CART
  • No products in the cart.