ahuney

EnglishFrenchGermanSpanish

F.A.Q

HUILE

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Notre huile d’olive Ahuney vierge extra, non filtrée et décantée naturellement est issue de notre plantation familiale du village de Ksar Meski à Errachidia dans la région de Tafilalet au Maroc.

Les olives sont récoltées soigneusement à la main, extraite par pression à froid et broyée traditionnellement à la meule de pierre. Elle est douce, fruitée et légère.

L’huile d’olive contient une quantité importante d’acides gras mono insaturés, les Oméga 9. Et plus précisément, ils ont un effet bénéfique reconnu sur la protection cardio-vasculaire car ils participent au maintien d’un taux de cholestérol normal. Ils sont accompagnés par la présence de polyphénols, précieux antioxydants naturels, et par la vitamine E, également reconnue comme protéine anti-oxydante.

Choisir une huile d’olive, c’est d’abord une question de variété, comme vous le feriez avec du vin. 

Pour l’huile d’olive, ce doit être la même chose. Et pour savoir où va votre préférence rien de tel que de sentir et de goûter avant d’acheter. Goûtez-la sur un morceau de pain ou à la cuillère, c’est ainsi que les arômes sont les plus nets.

L’olive peut être cueillie à différents stade de maturité, et selon sa cueillette l’huile aura donc un fruité différent. En fonction de vos goûts ou des recettes auxquelles vous la destinez, vous vous tournerez davantage vers l’un ou l’autre de ces goûts. On parle ainsi de fruités :

Le Goût Intense (fruité vert) : les olives sont récoltées avant maturité, juste avant qu’elles ne virent au violet. L’huile produite sent le plant de tomate, le poivron vert. Herbacée, légèrement amère et tonique, elle possède un petit piquant qui gratte un peu la gorge à la dégustation. Un délice sur le fromage frais, le chèvre, la mozzarella.

Le Goût Subtil (Fruité mûr ) : les olives sont récoltées mûres à point. Plus gourmande, plus douce, plus ronde, l’huile obtenue rappelle davantage l’artichaut, l’amande, la pomme. À essayer sur une purée de pomme de terre ou un poisson.

Le Goût à l’ancienne (fruité Noir) : les olives noires sont mises à fermenter avant d’être pressées. Il s’agit d’une méthode ancestrale, typique du bassin méditerranéen, qui consiste à créer un défaut organoleptique, qui va apporter cette saveur si particulière de champignons et de sous-bois. Elle est dite de goût à l’ancienne, et possède un fort caractère gustatif.

Les huiles d’olive  goût à l’ancienne ne donnent pas d’arômes de végétal ou de fruits, ce sont des huiles d’olive avec des notes de cacao, de champignon, confiture ou de vanille. Ce sont des huiles sans amertume et sans ardence. Plus de longueur en bouche et un goût caractéristique de l’olive noir.

Une bonne huile d’olive doit être “légère, aérienne, fluide”. Elle doit également avoir beaucoup de saveurs. Pour la tester, connaître son arôme, il y a l’odeur d’abord, puis le premier goût en bouche et pour finir, la sensation que laisse l’huile dans votre gorge après l’avoir avalée.

Une bonne huile d’olive doit être brillante, c’est-à-dire renvoyer la lumière. Comme pour le poisson, son éclat est signe de fraîcheur.

Il faut impérativement garder l’huile d’olive à l’abri de la chaleur, de l’air et de la lumière. Vérifiez que la bouteille soit bien fermée, car l’huile d’olive est poreuse et va absorber les odeurs. En dessous de 13°c l’huile d’olive se solidifie. Néanmoins, quand elle fige, il suffit de remettre l’huile d’olive à température ambiante pour lui rendre sa robe dorée. L’huile d’olive étant un produit vivant, il ne faut pas négliger son mode de conservation et respecter les prescriptions indiquées sur le flacon.

Oui, car la date indiquée sur votre bouteille est une date limite d’utilisation optimale (DLUO) et non une date limite de consommation (DLC). L’huile est un produit qui s’oxyde avec le temps et lorsqu’elle vieillit, elle prend un goût et une odeur de rance désagréables, mais en aucun cas cela ne risque de nuire à votre santé.

Une cuillère à soupe d’huile d’olive représente 90 calories. Composée à 100 % de matières grasses, elle n’est pas un produit allégé. Pour autant, on sait désormais que sa consommation régulière n’engendre aucune prise de poids. 

Qu’en est-il lors d’un régime ? La réponse est limpide : surtout ne pas éliminer l’huile d’olive. Certaines études américaines ont montré son impact positif sur les personnes désireuses de perdre des kilos superflus. Selon ces scientifiques, les personnes qui ont suivi un régime de type méditerranéen avec apport raisonnable d’huile d’olive ont perdu plus de poids sur la durée que les personnes soumises à un régime pauvre en graisses. Non seulement elles ont perdu du poids, mais en plus elles ont réussi leur stabilisation. 

Plus récemment encore, des chercheurs européens ont mis en évidence le rôle coupe faim de l’huile d’olive. Son arôme stimulerait la production d’endorphines (hormone du plaisir) et provoquerait ainsi la satiété.

Comment bien l’utiliser ?

Il est essentiel de choisir une huile d’olive vierge (ou vierge extra) de première pression à froid. Conservez-la à l’abri de la lumière dans un endroit frais. Facile à vivre, cette huile s’utilise crue ou cuite. Pour vos préparations culinaires, remplacez le beurre par de l’huile d’olive. 

Ajoutez-la crue dans les plats mijotés pour jouir pleinement de son arôme fruité. Sans oublier, le grand classique : une cuillère à café d’huile d’olive, un peu de jus de citron, du sel et du poivre fraîchement moulu sur une salade ou des tomates tranchées.

Consommer de l’huile d’olive alors que l’on veut perdre du poids n’est pas une erreur. Cela permet de réguler son transit, nourrir ses cellules et améliorer son métabolisme. Des avantages qu’il convient d’associer à un usage parcimonieux. Ajoutez-y un régime adapté à vos besoins et une pratique régulière du sport et vous obtiendrez la recette gagnante d’une perte de poids harmonieuse.



Le procédé mécanique qui permet l’extraction de l’huile à partir des olives est très réglementé, en particulier la température à laquelle est effectuée l’extraction. Elle ne doit pas excéder 27°C maximum pour obtenir l’appellation « extraite à froid ».

Pour qu’une huile d’olive bénéficie de cette appellation, elle doit notamment obtenir un taux d’acidité oléique libre inférieur ou égal à 0,8% pour 100 g d’huile et avoir été qualifiée de « Vierge Extra » (c’est-à-dire « sans défaut organoleptique » et avec un fruité) par son évaluation gustative donnée par un jury d’experts.

La dénomination « huile d’olive vierge extra », des critères physico-chimiques, et des critères de goût (fruité) garantissent la qualité du produit. Elle signifie qu’il s’agit d’une huile d’olive de qualité supérieure obtenue directement des olives et uniquement par des procédés mécaniques, sans raffinage, ni addition de substances chimiques

Les olives sont broyées intégralement, avec leurs noyaux, lors de la phase de broyage. Les noyaux contiennent également de l’huile et des composés intéressants. A la fin du malaxage, on obtient une pâte, où sont mélangés les éléments solides (pulpe, noyaux, peau), l’eau et l’huile. 

Cela dépend de la teneur en chlorophylle des fruits et de la variété. La couleur de l’huile n’est pas obligatoirement une indication de fruité. Une huile très verte peut être très douce en goût.



Une fois l’huile d’olive pressée ou extraite, vient une autre étape très importante dans l’obtention d’une huile d’olive extra vierge de qualité : la décantation naturelle ou la centrifugation (filtration).

La technique ancienne est la décantation naturelle. Elle consiste simplement à « laisser le temps au temps », à savoir qu’après plusieurs mois, les résidus d’olive vont se retrouver au fond de la cuve. L’huile, plus légère que l’eau va remonter vers la surface tandis que les résidus vont rester au fond.

Le principal avantage est que le produit va profiter des bienfaits des résidus.



L’huile d’olive est idéale pour redonner brillance et éclat aux cheveux. Elle hydrate les cheveux, les regonfle, stoppe la chute, ralentit le vieillissement,  répare les pointes abîmées, l’huile d’olive n’a que des qualités.

Le soin à base d’huile d’olive se réalise sur cheveux secs. Les cheveux sont imbibés d’huile de la racine aux pointes puis massés pour bien faire pénétrer le produit. Ensuite, les cheveux sont placés dans un bonnet où ils reposeront pendant une heure, avant de les laver avec le shampoing habituel.  Ce soin est à renouveler une fois par semaine pour apporter tonicité et volume à la chevelure qui retrouvera force et brillance. 

L’huile d’olive peut aussi lutter contre les problèmes de pellicules ou de poux grâce à ses propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, mais aussi contre les problèmes de chute et de vieillissement prématuré du cheveux grâce à la vitamine E qu’elle contient.



Shopping Cart
0
YOUR CART
  • No products in the cart.